26 avril 2016

AU FOND DU JARDIN


Enfin... Au fond, au fond, c'est vite dit! C'est qu'il n'est pas profond le jardin ! On y arrive vite dans le fond. Parfois, j'me dis que ce serait chouette si le fond était plus loin. Genre au fin fond du terrain du fond. Mais dans le fond, quand j'y pense, finalement, si c'était plus grand, il y aurait plus de boulot. Et déjà que j'ai dû mal avec mon p'tit bout d'terrain. Alors j'imagine mal avoir plus grand.
Alors dans le fond, il y a une pièce maîtresse. C'est la star de fin avril. Et même s'il est un peu mal foutu et qu'il pousse en araignée, il n'en est pas moins mon chouchou du moment. 

Cette arachnide rose, c'est le Malus coccinella 'Courtarou'. Implanté au jardin pour sa divine floraison, aussi délicieuse que celle des Prunus (j'aime bien les trucs en -us), pour ses mini pommes pourpres, régal des pious, mais aussi pour sa magnifique flambée d'automne. Finalement son intérêt débute fin avril pour se terminer l'hiver, quand les pious ont tout bouffé ! Pas mal non ? Allez, je vous laisse admirer sa floraison.

    

Vous l'avez peut-être vu sur Facebook, mais je me suis posé des questions au sujet de sa forme. Je vais devoir me résigner à le tailler, pour essayer de lui faire prendre une forme un peu moins étalée. Parce que mine de rien, comme le jardin n'est pas bien grand, j'aime autant qu'il pousse vers le haut. Mais c'est faire le sacrifice de beaucoup de pommes pour cet hiver... Et même si je ne vois pas l'ombre d'une abeille depuis le printemps (je m'inquiète parce que d'habitude, elles sont déjà là...), p'tet que finalement nous n'aurons rien. Ni pommes, ni cerises!

A l'opposé du fond du jardin, les Ancolies commencent à fleurir. Elles sont peu nombreuses cette année. Les baveux, ces saloperies, ont boulotté la majorité des boutons! Quelle plaie ! C'est la première fois que ça arrive ! Je ne suis pas du genre violent, je respecte profondément la Nature et ses habitants mais je vous avoue que je deviens un acharné quand je découvre une limace sous une pierre ou un copeau. Tel un psychopathe, je pète un câble et je lui fous des coups de pelle. Pour la découper en morceaux. Pour venger mes plantounes. Je suis plus tolérant avec les cagouilles, que je balance dans le composteur. Mais ces petites limaces, vermines du jardin... Argh! Je les hais! Qu'est ce que j'aimerais avoir des hérissons au jardin !


Côté tulipes, la fanaison a débuté. Exotic Emperor, Margarita (la déception 2016), Purple Dream et Mount Tacoma accusent les pluies et le temps qui passe. Annapurna, Queen of the night, Angelique et Balade résistent, mais plus pour très longtemps. Plus tardives, Blue Parrot sont en pleine apogée.


Cette semaine est l'occasion aussi de profiter de la première fleur de l'Iris hollandica bleu et de prendre conscience de ce qu'est une fleur d'Euphorbe. Je n'avais jamais été voir dans le détail. Voilà de quoi me séduire encore plus !


Rapide tour du jardin aujourd'hui. Comme la plupart d'entre vous, il caille. Et par un temps pareil, même si le soleil perce quelques minutes par-ci par-là, le vent nous glace l'échine et ne donne pas envie de rester dehors... Sauf quand on fait partie de la famille des poilus! Parce qu'il y en a un que ça n'a pas l'air de déranger...


13 commentaires:

  1. Eh bien, tes ancolies sont fleuries mais je suis verte de jalousie, les miennes sortent de terre.....lol
    J'adore les ancolies, la floraison de ton Malus est superbe.
    Bises et belle semaine au jardin

    RépondreSupprimer
  2. Il est superbe, ton malus et sa forme ne me choque pas, je le trouve joli ainsi étalé.
    Pas encore une seule fleur d'ancolie, les floraisons sont en retard, même les lilas attendent des jours meilleurs.
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends que ça va être dur de tailler le malus! Il est vraiment superbe.
    J'adore cette photo avec Humphrey, elle est très réussie! Au jardin on est bien plus en retard, peut-être verrais-je des ancolies en rentrant? Ily en aura des tiennes cette année.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. hooooooo sur le coup j'ai cru que j'avais fait une fausse manip et que je me retrouvais "a la maison " ... alors évidemment, je ne peux qu'apprécier ta nouvelle présentation de blog ;)
    je ne fais pas partie de la famille des poilues (non, non !!!) et pourtant rien ne m'empêche d'aller au jardin sauf que j'y vais plutot en râlant en ce moment et pour les mêmes raisons que toi car on est en pleine guerre au jardin contre les baveux et les chenilles qui mènent une grande opération commando !! tes photos sont superbes, j'aime beaucoup ce malus et tu l'a merveilleusement bien mis en valeur ... une caresse à ton chien et tout plein de bises !

    RépondreSupprimer
  5. Pas la peine de te dire que ton malus est magnifique même s'il l'a fait genre araignée, pas grave on lui pardonne à cause de sa beauté et pour moi de sa couleur ;-)
    ce matin j'ai jardiné et trouvé une sorte de bestiole façon carapace rouge, je l'ai posée sur la chaise et l'ai oublié, je ne sais pas ce qu'elle est devenue où si les pious l'ont mangée mais je ne l'ai pas retrouvée
    Ici c'est tout comme chez toi, il fait un froid de canard et il pleut des hallebardes quant aux abeilles il n'y en a plus du tout ici, c'est pour le coups grave et très très inquiétant
    Ton chien à son manteau intégré le veinard, il peut sortir par tous les temps, rien ne l'en empêche
    Allez je file, bonne soirée
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Que ce printemps démarre bien chez toi: le jardin n'est peut être pas aussi grand que tu le voudrais mais il l'est suffisamment pour réaliser une partie de tes rêves!
    Ancolies, tulipes, malus: ton jardin te chante une jolie symphonie.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Il est tellement beau, ce Palud, qu'on lui pardonne sa pousse en araignée ! Ici aussi, le jardin n'est pas aussi profond que je le souhaiterais mais largement assez vu le temps que j'ai pour m'en occuper. Bises (fraîches) de Savoie

    RépondreSupprimer
  8. Ah ben dans mon futur, mon jardin idéal, pour ma capacité à m'en occuper aux petits oignons, est de la taille du tien, pas plus ; eh oui, je kiffe les petits jardins cocons où on peut peaufiner la moidre scène, le moindre détail ! Par contre c'est vrai que si j'avais des aides genre 12 jardiniers (mmmmmmh) dans le cas miraculeux où je deviendrais rentière richissime, j'aimerais 14 hectares :-D
    Parlons peu, parlons bien : pour ton magnifique malus, son port araignée ne me choque pas du tout. La photo de Humphrey est juste superbe et entre ces deux vues, je valide toutes tes floraisons ! Je me rends compte qu'il en rentre beaucoup dans un jardin de 250m2. Ton article prouve qu'être au fond peut faire la nique à ceux du 1er rang :-) Je te bisouille tout fort, mon jardinier adoré !

    RépondreSupprimer
  9. Coucou, tes ancolies sortent leurs froufrous: j'adore ! Moi, les limaces, je n'ai pas le cran de les zigouiller moi - même donc je les balance aux poules! Scène cruelle! Bises.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Greg. Moi, je l'aime bien avec son port souple ton malus, mais si tu as peur qu'il prenne ainsi trop de place, je te comprends. Au lieu de le tailler, as-tu envisager de le palisser pour redresser ses branches? Ici aussi, on sort au jardin plein d'enthousiasme après avoir senti le soleil derrière les vitres de la véranda, mais une fois dehors on fait le tour en courant et on rentre se mettre au chaud. Toute la végétation s'est arrêtée net. Les fleurs d'euphorbes, j'adore! Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Michèle,
      Honnêtement je n'ai pas prévu de le palisser ce Malus. J'envisageais plutôt de couper les branches qui partent vers le bas et couper les extrémités de chaque grande branches pour l'obliger à faire des rameaux qui partent vers le haut... Je vais voir comment ça se passe après la floraison

      Supprimer
  11. Michèle te donne peut être une solution à "non je ne taille pas" le malus. Il est superbe ton malus et comme il fait déjà l'araignée, tu encouragerais ce penchant. Je profite aussi pour dire à Aline que pour 14 hectares 12 jardiniers ne sont pas suffisants , en prévoir au moins le double stp...sinon tu auras une grève de mains vertes à ton actif. De toute façon nous ne sommes jamais contents, tu te plains d'un jardin trop petit, certains d'entre nous trouvent le leur trop grand ou trop long, large, caillouteux et j'en passe. Finalement je trouve que nous reproduisons le schéma des paysans jamais contents de leur champ, hihi. Mais si nous étions si peu satisfaits nous ne serions peut être pas sur la blogosphère en train d'admirer et faire admirer notre œuvre, non ?
    En attendant une caresse au sieur Humphrey qui lui s'en f...e de la taille de la verdure, pourvu qu'il en ait, et c'est lui qui a raison.
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Ton Malus coccinella 'Courtarou'est absolument magnifique.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer