mardi 2 août 2016

17. Viens, voir le bal des papillons

Juillet. Pas de pluie. Soleil. Chaleur. Le jardin grille. Je marche dans du foin. J'admire des fleurs prématurément fanées. Des tiges séchées. Des feuilles grillées. Le temps libre que j'arrive à trouver, j'aime à le passer dans une chaise, à lire. Ca faisait longtemps que je n'avais pas autant lu. 3 livres en 15 jours. J'avale les pages comme les papillons avalent le nectar de mes buddleja. C'est un vrai bal dans le jardin. Il y a ceux que je recroise régulièrement, chaque année.

Machaon
Le Vulcain
Le Vulcain
Le Vulcain
L'Amaryllis
Robert-Le-Diable
Robert-Le-Diable
Et il y a ceux que je vois moins souvent...

La Belle Dame
La Belle Dame
La Belle Dame
La Belle Dame
...voire pour la première fois !

Grand Mars Changeant
Grand Mars Changeant, qui a la particularité de changer de couleur... Suivant la lumière, ses ailes deviennent violettes
La diversité s'améliore au jardin. D'année en année j'en découvre davantage. Celles et ceux qui me suivent sur FB auront même pu suivre l'histoire de la première nichée au jardin (ou plutôt dans la grange). Je vais être honnête, j'ai eu la flemme de la raconter sur le blog. Vous l'aurez remarqué, je suis quasi absent de la blogosphère ces derniers temps. Je suis comme la plupart, j'ai besoin d'air, besoin de prendre le soleil, de profiter de la terrasse et de me sentir vivre à l'air libre. C'est l'été après-tout ! Et comme cette année il est loin d'être dégueulasse, autant se faire plaisir !


lundi 20 juin 2016

16. Viens, j'te montre le bassin (et pas que!)

"Nan mais il n'est pas sérieux celui-là! Ca fait un mois qu'il ne fait que pleuvoir et il trouve le moyen de nous faire un billet sur son bassin! Encore de la flotte !"

Haha ! J'avoue. En ce moment, c'est plutôt de soleil dont on a besoin. Surtout que l'été est officiellement là!! Alors merde ! Il est où le soleil ? (Le premier qui commente DTC, il est banni pendant une semaine!). Nicoletta, elle, répondrait "Il est moooooooooort! Il est moooooooooort le soleiiiiiiiiiiiil". (La mytho!). Le soleil, il est juste caché derrière les nuages qui nous apportent de l'orage et de la pluie depuis.... pfiouuuu j'ai arrêté de compter! Du coup, j'suis tellement habitué à avor les pieds dans l'eau que j'ai envie de rester dans cet environnement et d'te montrer un peu comment évolue le bassin.

Parce que mine de rien, le bassin, je l'ai creusé il y a un petit peu plus d'un mois. Et j'ai mis les premières plantes il y a 3 semaines environ.
  • - 1 Menthe aquatique
  • - 1 Mycrophyllum
  • - 2 Scirpus tabernaemontani zebrinus
  • - 1 Hippuris vulgaris
Alors si l'eau est restée claire plusieurs jours durant, dès que j'ai intégré les plantes, elle est devenue beige (merci la terre). Puis verte. Et bien verte !


Ca donne un côté naturel ! Le Mycrophyllum pousse à une sacrée vitesse ! Je n'en reviens pas ! J'arrive à voir les pousses se faire d'une journée à l'autre ! Tant mieux ! Comme c'est une oxygénante, plus vite elle se développera, plus vite l'eau sera oxygénée (Quelle logique!)
J'adore ses petites têtes qui sortent de la surface...


Dans le même genre, je suis tombé sous le charme de l'Hippuris vulgaris. Une oxygénante aussi (faut croire que j'ai la trouille d'asphyxier le bassin...)


Bon et dans l'ensemble, j'aime assez le rendu. Même si j'avoue que j'ai très très très très très envie de rajouter des feuilles flottantes, type Aponogeton (bon parce que le Nénuphar, il risque de manquer de soleil et ce serait dommage...)


Avec ça, ça m'a donné envie d'intégrer rapidement 2 p'tits poissons rouges. Alors bon, des fois j'crois qu'ils sont morts. Parce que je ne les vois presque jamais. L'eau est si verte que c'est difficile. Et ces p'tits trouducs préfèrent le fond du bassin. Il faut avoir le cul bordé de nouilles pour réussir à en apercevoir un (pis je soupçonne O'malley de s'amuser à leur foutre la trouille quand j'ai le dos tourné).

Bref, j'te présente Fish & Chips !


Maintenant que je t'ai montré le bassin, j'vais pouvoir te montrer le reste. Mais si tu crois que je vais te montrer ma culotte, tu te mets le doigt dans l'œil! (De toute façon, j'en mets pas!)
J'pense que le jardin, ça te suffira. Alors bon c'est vrai que ce n'est pas pratique en ce moment. Un coup il pleut, un autre coup il pleut et quand il fait beau, j'suis pas dispo. Alors il se passe plusieurs jours entre chaque mini séance de photos. Enfin c'est pas très grave. L'essentiel c'est d'arriver à capturer l'instant.
Il y a une dizaine de jours, le jardin ressemblait à ça.



Depuis, il a plu (sans déconner!), l'herbe a poussé, je n'ai rien désherbé et de nouvelles floraisons sont apparues.


Et bim! Là, tu prends 'Enfant d'Orléans' dans les yeux! Ce petit rosier est juste un must have au jardin! Je l'adore! Pourquoi ? Ben pour ça. Simplement.





Si avec ça, j'arrive pas à te convaincre, c'est que je fais mal mon job!
Côté rose, j'vais t'épargner celles qui sont pourries, envahies de tâches noires et dégueu à regarder.
Je me contenterai de celles qui résistent tant bien que mal à la pluie (ouais, encore elle! Elle te saoule aussi hein ouais?)

Joachim Du Bellay
Joachim Du Bellay
Rush
Rush
Leonardo Da Vinci

Oh et puis je ne t'ai pas encore présenté le dernier arrivé au jardin! Tu sais, il y a quelques semaines sur Facebook j'avais fait appel aux lumières de toutes les copines et les copains pour m'aider à trouver un grimpant qui supporterait une exposition un peu batarde. J'ai eu plein de propositions. Mais je suis tellement difficile (et un peu têtu, aussi. Et beaucoup casse-co******, surtout) que j'en ai rayé plein de la liste. Je crois qu'au fond de moi, j'avais eu un coup de cœur pour l'Alhambra. Et aucune autre n'a réussi à détourner mon attention de ce joli grimpant qui devrait supporter cette fameuse exposition un peu batarde (bis). Monsieur Jérôme Rateau m'en a fait des éloges et je lui fais entièrement confiance. Et puis bon, elle correspond tout à fait au type de roses qui me font craquer.


Reste plus qu'à lui laisser le temps de s'installer et de pousser... Et j'espère que d'ici 5 ans il recouvrira la partie de la palissade que j'ai envie qu'il recouvre. Sinon, ben tant pis. J'aurais tenté!

Bon mais tu sais, il n'y a pas que les roses dans le jardin. Alors j'vais passer à autre chose.


Penstemon Husker Red
Spirée Anthony Waterer
Tant que je suis dans la spirée... Regarde la White gold que j'ai récupéré chez Momo à St Jean !



Oh que je l'aime que je l'aime! Au départ elle devait être en plein soleil, à côté de Leonardo Da Vinci. Et puis j'ai changé d'avis. Je l'ai planté en situation plutôt ombragée, dans le massif du Sureau. Près du bassin. Et c'est sa place.

A côté d'elle, le Sorbaria s. 'Sem' débute sa jolie floraison.


Qu'est ce que je pourrais te montrer d'autre ? (Nan, toujours pas ma culotte!) Ah tiens! Mon Physocarpus 'Diable d'Or'. C'est une tuerie ! J'adore l'après floraison ! (Rouge! Tu t'rends compte ? J'aime ce rouge! Mais qu'est ce qu'il m'arrive ?) Je trouve qu'il se marie divinement bien avec ses feuilles doré/cuivré/trojolies. T'es pas d'accord ?




Et allez, avant de rentrer, j'te montre une sauge que j'aime +++ : Violette de Loire. Elle a ce côté veloursé (ouais, ça existe comme mot! J'ai décidé) que j'adore... Et ce violet, assez profond... On ne peut que fondre (ou pas, mais c'est une question de goût)



Voilà! Bon t'as vu, finalement j'suis sûr que t'as fini par oublier la pluie (enfin plus maintenant du coup) ! Bon promis, dès que le soleil revient, on retournera dehors. Paraît que c'est pour bientôt. Faut garder l'espoir! Et puis c'est l'été alors à un moment donné, on va bien en avoir !!!

lundi 6 juin 2016

15. Viens, on retourne dehors!

Dimanche, le soleil a tenté quelques rares percées. C'est devenu tellement inhabituel ! Alors viens, on retourne dehors ! Le jardin change très vite. Aujourd'hui, il a brillé toute l'après-midi ! Ca a fait beaucoup de bien aux plantounes... Et à moi, il ne m'en fallait pas plus pour déguster un rhum arrangé sur la terrasse, en rentrant du boulot, et jouer encore de l'appareil photo... Le jardin semble revivre après cet épisode (ou devrais-je écrire cette saison) pluvieux! Quel bonheur !
J'ai tellement de choses à vous montrer que je ne sais même pas par quoi commencer...
Tiens, et si pour faire le lien avec le billet précédent, on regardait du côté des roses ?!


Je l'ai attendu une année entière. Planté au printemps dernier, tardivement en racines nues, il n'a pas voulu sortir la moindre feuille de l'année. Je le croyais mort. Quelle surprise en le découvrant cette année ! Fantin Latour s'est longuement laissé désirer... Et ça valait le coup! J'en suis dingue!






Léonard de Vinci débute sa floraison

Mme Alfred de Rougemont

Pierre De Ronsard

Rush

Tiens d'ailleurs, il se passe des choses bizarres dans ce rosier. En désherbant, j'ai découvert une étrange construction en brindilles sur une des feuilles... A votre avis, qui a fait ça ? Pourquoi ?


De très belles promesses, dans les jours à venir, à conditions qu'il ne pleuvent pas à torrent avant...

Enfant d'Orléans
Joachim Du Bellay
Quittons les roses maintenant pour porter notre regard sur les Geraniums

Brookside
Le Geranium offert par Colette à St Jean
Dreamland
Lilac Ice
Magnificum
Patricia, du jardin de Maryse
Storm Chaser
Et un peu plus en vrac, pour le plaisir des yeux...

Les 4 chèvrefeuilles du jardin sont en fleurs! Inutile de vous dire le bonheur que leur parfum nous procure en fin de journée...
Physocarpus Diable D'or

Physocarpus Little Devil
Spirée Anthony Waterer
Spirée Goldflame
Salvia Caradonna
Sureau Black Lace
Clématite Ville de Lyon

La semaine dernière, j'ai ramené de Chédigny quelques plantes pour le bassin. J'ai hâte qu'elles se développent et j'ai déjà envie d'en rajouter une ou deux... Les larves de moustiques y ont élu domicile... Ca grouille !!! Quelle merde ! Encore trop tôt pour y mettre des poissons... Va falloir qu'on pense à acheter des bougies à la citronnelle !



Après une période de latence, la vie reprend au jardin. Plus que jamais !




















Que c'est bon de retrouver le jardin, le soleil, la chaleur... Pourvu que ça dure! Parce qu'il n'y a rien de mieux pour nous faire du bien, à tous, après ces évènements légèrement humides...!